ELECTIONS PROFESSIONNELLES 2014

lundi 17 novembre 2014
par  SUPMAE-FSU
popularité : 51%

Le 4 décembre prochain, l’ensemble des agents de la fonction publique va désigner ses représentants dans toutes les instances de concertation de la fonction publique : CTM, CAP, CCP en administration centrale ; CTPE et CCL à l’étranger.

POURQUOI VOTER LE 4 DÉCEMBRE 2014 ?

Dans un contexte où les politiques gouvernementales mettent à mal depuis de trop longues années les moyens de la fonction publique et plus avant ceux du MAEDI, la FSU/MAE et FO/MAE vous proposent de rompre avec l’inaction des organisations syndicales censées nous représenter majoritairement.

Puissantes au niveau de la fonction publique, La FSU/MAE et FO/MAE proposent à l’ensemble des personnels de construire ensemble une alternative syndicale pour une défense efficace de nos intérêts communs.

Elles ont signé un accord électoral et présentent donc des listes communes aux différentes instances de dialogue social, en administration centrale et à l’étranger. Lorsqu’un partenariat avec un syndicat étranger a été signé avec la FSU, il a été étendu à l’union syndicale FO/MAE – FSU/MAE.

Le 4 décembre prochain, vous allez voter pour élire vos représentants dans les différentes instances de dialogue social :

A L’ETRANGER

Vous êtes agent de droit public (titulaire ou contractuel) : vous allez élire vos représentants à trois instances distinctes : le CTM (comité technique ministériel), la CAP (commission administrative paritaire) ou la CCP (commission consultative paritaire), le CTPE (comité technique de proximité à l’étranger) ;

Vous êtes agent de droit local : vous allez élire vos représentants à trois instances distinctes : le CTM (comité technique ministériel), le CTPE (comité technique de proximité à l’étranger) et la CCL (commission consultative locale).

A L’ADMINISTRATION CENTRALE

Agent de droit public (titulaire ou contractuel), vous allez élire vos représentants aux instances suivantes : le CTM (comité technique ministériel), le CTAC (comité technique d’administration centrale), la CAP (commission administrative paritaire) ou la CCP (commission consultative paritaire).

QUEL ENJEU POUR CE SCRUTIN À UN SEUL TOUR ?

Le vote du 4 décembre prochain va conforter la légitimité des instances de dialogue social, consultées sur des sujets qui concernent le quotidien des agents (organisation des services – politiques indemnitaires – conditions de travail – carrières – promotions etc…).

Seules les organisations élues auront le pouvoir de négocier avec l’employeur public et de conclure des accords.

VOS PRÉOCCUPATIONS SONT LES NÔTRES

Le contexte politique, économique et social est tendu ; la politique d’austérité se poursuit, au détriment des emplois, des moyens et des personnels.
Le dialogue social marque le pas.
Les contraintes budgétaires imposées par le pacte de responsabilité – que ni FO/MAE ni la FSU/MAE n’ont signé – ne permettent pas d’assurer les investissements nécessaires pour conforter les missions du service public et des agents.

FO/MAE et la FSU/MAE s’engagent pour :

  1. la défense de tous les agents,
  2. plus de justice sociale, de progrès et d’égalité,
  3. le maintien de nos emplois, de nos carrières et de nos rémunérations,
  4. la lutte contre la précarisation des emplois et la dégradation des conditions de travail,
  5. le droit à un salaire décent,
  6. le dégel du point d’indice,
  7. la fin de la suppression des ETP,
  8. la défense des moyens visant à garantir l’attribution de la NBI à tous les agents éligibles,
  9. la juste répartition des primes entre les agents de toutes catégories,
  10. la transparence à tous les niveaux, notamment sur les recrutements et les affectations,
  11. l’extension de la loi contre la précarité pour les contractuels locaux,
  12. la fin de l’utilisation de la CCP comme chambre d’enregistrement (en finir avec les licenciements et l’arbitraire des recrutements),
  13. le droit au bénéfice des mêmes primes et indemnités pour les contractuels que les titulaires occupant des emplois équivalents,
  14. la garantie du droit à la mobilité au sein du MAEDI et à l’étranger pour les contractuels,
  15. le droit à l’avancement,
  16. la fin du processus d’externalisation et de transformation des contrats de droit public en contrats de droit privé,
  17. la revalorisation des salaires des recrutés locaux au mérite,
  18. le reclassement des agents hors échelon ou hors grille,
  19. la révision du mode de calcul de la mesure coût-vie, inadapté aux réalités locales,
  20. le droit à une protection sociale de qualité pour les ADL,
  21. le droit à une retraite décente,
  22. le droit à la formation,
  23. la mise en conformité des espaces de travail avec la législation, pour garantir la sécurité des personnels,
  24. la défense d’une politique immobilière respectueuse des agents,
  25. le maintien du rôle central de l’ADOS dans la gestion des centres de santé, de la restauration nantaise, des aides et secours aux agents,
  26. le respect de la législation en matière de temps de travail,
  27. la mise en œuvre des moyens nécessaires pour garantir un service public de qualité.

La FSU/MAE et FO/MAE s’engagent pour vous représenter, pour défendre et faire valoir vos droits.

En votant pour nous, vous votez pour vous !

Attention : pas de second tour contrairement aux scrutins précédents. Un seul vote, un seul tour !

POUR UNE ALTERNATIVE SYNDICALE

POUR L’EGALITE DES DROITS

VOTEZ POUR LA LISTE D’UNION FO/MAE - FSU/MAE

ENSEMBLE - PLUS FORTS - POUR VOUS


Documents joints

PF CTM
PF CTAC
PF CCP CONTRACTUELS
PF SECRETAIRES DE CHANCELLERIE
PF ADJOINTS DE CHANCELLERIE
PF ADJOINTS TECHNIQUES