Lettre au Ministre

lundi 23 novembre 2009
par  SUPMAE-FSU
popularité : 73%

Le SUPMAE a tenu à réagir sur la fiche de "l’utilisation de la messagerie électronique et de l’Internet" publié par le Comité d’éthique du MAEE en adressant une lettre ouverte au Ministre.

Monsieur le Ministre,

Le syndicat SUPMAE- FSU a pris connaissance sur Intranet du guide de Déontologie du Ministère des Affaires Etrangères et plus particulièrement du texte concernant l’utilisation de la messagerie électronique et de l’internet.

Il est de notre devoir de nous opposer avec force et véhémence au contenu de ce guide. Comme vous le savez, le décret créant le Comité d’Ethique permet uniquement d’élaborer des réflexions, de donner des conseils pratiques et de vous rendre compte de ces réflexions. Or ce guide, que nous avons lu avec la plus grande attention, ne conseille pas : il ordonne et recèle, pour ne pas dire transpire, presque dans tous ses paragraphes une atteinte évidente au droit syndical. Pire, il s’agit même, en la matière, d’une atteinte directe aux libertés individuelles et aux fondements de la Démocratie.

En effet, sur quelle base éthique ou juridique un agent n’aurait-il plus le droit d’exprimer, ne serait-ce qu’en interne, son opinion quelle qu’elle puisse être ? Selon quel principe un agent n’aurait-il plus le droit d’envoyer ou de recevoir des courriers électroniques contenant des critiques ou des avis divergents quant aux orientations de notre Ministère ? Quelle morale obligerait un subordonné à demander le droit d’exister intellectuellement à son supérieur hiérarchique ?

Monsieur le Ministre, ce guide est une véritable honte. Et même s’il s’est trouvé édulcoré par l’envoi d’un télégramme, preuve que l’administration est elle-même consciente de son caractère outrancier, il n’en reste pas moins abjecte. Il bafoue, ridiculise, infantilise tous les agents de ce ministère, mais il est également contraire au libre exercice du droit syndical.

Le syndicat SUPMAE- FSU vous demande solennellement de retirer définitivement ce texte du site intranet du Ministère des Affaires Etrangères, et d’associer systématiquement les organisations syndicales, dans le cadre d’un dialogue social constructif, aux réflexions que mèneront les membres de ce Comité.

En espérant que vous entendrez et comprendrez la voix de vos agents, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre l’expression de notre considération distinguée.